Climat fiscal propice

En plus du privilège de vivre dans une destination prisée et profiter d’un niveau de vie élevé, l’acquisition d’une propriété IRS permet aux étrangers de bénéficier de la fiscalité légère du pays. Le propriétaire se voit accorder le statut de résident fiscal, sous réserve que sa durée de séjour sur le territoire mauricien dépasse les 183 jours par an.

Convention de non double imposition 

L’île Maurice a signé des conventions de non double imposition avec 46 pays. Le statut de « résident fiscal mauricien » accorde au titulaire un certain nombre d’avantages, dont : 

income tax threshold

un seuil d'impôts de 15%


sur le revenu, applicable aux particuliers et aux sociétés

Benefit non-double taxation

Absence d’impôt


sur les droits de succession et les bénéfices

No Inheritance tax

Les dividendes et autres revenus


sur le capital sont exonérés d’impôts